Un Internaute nous a écrit

"Bonjour, j’ai passé un séjour en Slovénie du 10 au 16 avril 2010, où j’ai pêché 86 poissons, fario, arc, marbrée, ombres, marmorata. Voici une photo de mon plus gros poissons pris le premier jour, Une truite marmorata de 74 cm, pris en nymphe à vue sur une canne de 8’6 pieds soie n°4 en 14 centièmes Sensation garanti, le combat à durer 15 min, sur une nymphe en hameçon JIG N°12."

Commentez l'article

Bien pêcher avec les soft swimbaits

Bien pêcher avec les soft swimbaits

Ces leurres ultra-techniques n’en demeurent pas moins assez polyvalents. Selon les modèles, vous pouvez les utiliser sur différents montages destinés à exploiter tous les étages et toutes les configurations de postes

En cumulant les avantages des leurres durs et souples, les soft swimbaits ouvrent de nouveaux horizons aux pêcheurs. S’ils génèrent les mouvements d’eau et les vibrations des poissons nageurs articulés de type hard swimbaits,ils ont à la fois la consistance, l’odeur et la grande souplesse d’emploi des leurres souples, se prêtant à différents montages et de nombreuses animations selon les modèles choisis. Montages texan, carolina, drop shot, verticale, montages allégés de type split shot ou carrément dépourvus de lests dits « weightless », tout est possible. Sans lests additionnels,ils offrent une qualité de présentation optimale, garante du succès. En clair, les soft swimbaits ouvrent de nouveaux champs d’investigation en conditions difficiles, qui préfigurent les pêches de demain. Sans lest . On tire généralement le meilleur parti d’un soft swimbait, qui bénéficiera d’une qualité de présentation optimale en l’utilisant tel figure particulier, le Javallon d’Imakatsu compte alors parmi les modèles les mieux adaptés et les plus représentatifs de sa catégorie. Compte tenu de sa densité, il est inutile de rajouter une plombée pour le propulser au loin, dans la direction voulue. Pour exploiter les bordures et les petits fonds, vous pouvez donc l’utiliser tel quel, juste armé d’un hameçon Texposed 4/0 à 5/0. En weightless (sans lest), il se prête idéalement aux lancers ricochets destinés à passer sous les branches ou à simuler une chasse en surface. N’hésitez pas à exploiter tous les postes encombrés de végétation avec un tel leurre, dont la pointe de l’hameçon est toujours plus ou moins dissimulée dans la masse du leurre, ou dans une cannelure prévue à cet effet. Cette particularité limite considérablement les risques d’accrocs, ce qui vous autorise bien des fantaisies dans tous les endroits scabreux où se tiennent embusqués les carnassiers difficiles. En plus des berges boisées et de tous les secteurs encombrés de bois mort, votre soft swimbait évolue sans difficulté au-dessus des herbiers. Ses ondulations irrésistibles ne tardent pas à être remarquées par les poissons embusqués sous la végétation, qui monteront du fond comme des torpilles pour se saisir du leurre

Lire La Suite ........ PECHEUR de FRANCE HS N° 83...

Commentez l'article

Superbe Brochet de 1m

  • Par CPP
  • Le 14 mai 2010
  • 1 commentaire(s)

Superbe brochet de 1m pris avec une cuilliere meps, joli combat.

Commentez l'article

Bien pêcher avec les creatures

Bien pêcher avec les creatures

La silhouette incongrue comme la mobilité extraordinaire des creatures ont beaucoup contribué à leur succès. Mais c’est surtout leur incroyable polyvalence qui en fait des leurres de plus en plus prisés.

En 1999, le champion américain Davy Hite remporte le Bass Master Classic en utilisant un leurre souple bizarroïde pourvu de nombreux appendices. Dénommé Gamble Bacon Rind, ce modèle est une sorte de compromis entre un poulpe, un lézard, une écrevisse et un grub… Difficile donc de le classer dans une famille déjà existante. Les experts lui accordent donc un statut à part : celui de creature bait. Depuis, le concept a fait son chemin pour aboutir à un ensemble de formes aussi variées qu’originales. Mobilité et polyvalence En action de pêche, vous exploiterez d’abord la mobilité de la creature, qui remue de tous ses appendices à la moindre sollicitation, y compris sous la simple pression de l’eau lors de relâchés. Mais le comportement particulier de chaque modèle dépend aussi de la forme générale du corps et de la disposition de ses appendices qui ne doivent rien au hasard. Prenez le Flappin’Hog II de chez Garry Yamamoto, conçu en 2006 par les membres du Pro Team japonais. Ce leurre au corps très compact est doté de trois paires d’appendices bien différenciés, qui jouent chacun un rôle précis.Les deux appendices terminaux sont censés « flapper » en surface au-dessus des herbiers et freiner la vitesse d’immersion du leurre lors des relâchés, surtout si vous l’utilisez en guise de trailer. Les avant-dernières pattes qui frétillent à la moindre sollicitation sont là pour donner du mouvement, tandis que les deux premières paires de pattes équilibrent la nage du Flappin Hog II. Rien n’est donc fait au hasard, chaque paire de pattes jouant un rôle particulier sur ces leurres apparemment extravagants ! Des animations variées Vous l’avez compris, ces leurres sont conçus pour conserver toute leur efficacité en étant soumis à des animations minimalistes. Les creatures font d’excellents trailers pour jigs et spinnerbaits, leur volume important et la mobilité de leurs appendices freinant la vitesse d’immersion de ces leurres souvent fortement lestés. Quand les carnassiers sont postés sur les différents gradins d’un tombant, vous ferez un malheur en laissant planer en feuille morte vers le fond un spinnerbait lourd associé à une creature. Au milieu des arbres immergés, en lac de barrage, utilisez cette stratégie pour freiner la descente d’un jig. En drop shot sur un éboulis, une creature qui ondule doucement au-dessus de la rocaille ne passera pas inaperçue. Lire La Suite ........ PECHEUR de FRANCE HS N° 83...

Commentez l'article

Pêche au Toc aux appats naturels

Les Techniques De Bidou

Pêche au Toc aux appats naturels

La pêche au toc aux appâts naturels se pratique dans les eaux courantes et vise particulièrement les salmonidés (Truites, Ombres...)

........

Pour Lire La Suite

Commentez l'article

Pêche au Vif au bouchon

Les Techniques De Bidou

Pêche au Vif au bouchon

La pêche au bouchon au vif est destinée à la traque des carnassiers et plus particulièrement des sandres et des perches. Bien entendu, cette pratique est susceptible d’intéresser aussi les brochets et les silures mais, dans ce cas, le risque de casse (ou de coupe) est important ........

Pour Lire La Suite

Commentez l'article

Bien pêcher avec les finesses

Bien pêcher avec les finesses

Il est bon parfois de prendre du recul, « de se regarder pêcher » comme on dit. C’est dans cette optique que l’on débutera avec les montages finesses. Subtilité quand tu nous tiens !

La pêche avec des leurres souples finesses s’apparente un peu à la pêche à la mouche en nymphe. Je m’explique : l’approche est similaire dans la manière de prospecter un poste potentiellement intéressant et de mettre toutes les chances de son côté afin de ne pas donner l’alerte. Pour cela, on réduira le nombre de lancers et de passages au milieu du poste au strict minimum en étant le plus attentif possible pour conserver une animation précise, mais aussi détecter les micro-touches. La concentration doit être totale et à ce jeu de prospection, on oublie un peu l’univers qui nous entoure et le temps file à la vitesse de l’éclair. Un héron au bord de l’eau fait lui aussi preuve de finesse quand il assène ses coups de becs à bon escient et toujours en totale discrétion. À nous de faire comme le volatile, de ne pas dévoiler notre présence et d’être attentif à la vie piscicole environnante. Dans de nombreuses conditions L’année dernière en plein été, des sandres étaient en poste en plein courant. Les eaux étaient très claires et à chaque présentation du shad monté sur une tête plombée, ils s’écartaient soigneusement pour ne pas « gêner » le passage du leurre. Autant dire que ces superbes porteurs de canines avaient très bien compris ce qu’on attendait d’eux et que la réaction à chaque passage le démontrait parfaitement. Devant cette mise en évidence où l’on se sent complètement « démasqué », il est largement préférable de laisser le poste reposer pour que les poissons oublient un peu les leurres présentés et qu’enfin, ils se remettent à table d’une manière régulière. Par la suite, on va changer notre fusil d’épaule et prospecter ce point bien plus posément. Les sandres étant tous les soirs au même endroit, il n’est pas nécessaire de peigner le poste à toute vitesse. On pourrait établir pour les autres carnassiers cette même remarque, aussi bien pour le brochet qui est dans son tas de branches, que pour le black-bass qui rôde sous les frondaisons. Pour en revenir à ces sandres estivaux, sans nul doute la présence de cette espèce dans les courants est liée à l’alimentation. À cette époque, la grande majorité des alevins sont petits. D’ailleurs, il n’est pas rare d’observer l’un de ces percidés attaquer une proie et l’on constate que l’on ne distingue pas le poissonnet tellement il est petit. Avec des pré- Lire La Suite ........ PECHEUR de FRANCE HS N° 83...

Commentez l'article

Belle Carpe Commune de 15.5 kg

Cette belle Carpe commune de 15,5 kg a éte prise dans l’Etang du Mas à Issoire 63 en 2009 , par Philippe .

Philippe est bien evidement client du magasin Concept-pro Chasse Pêche, La Mordorée à ISSOIRE 63 tenu par Madame et Monsieur Montmaneix.

Commentez l'article

Toutes les infos produits, promos avant tout le monde...

Facebook RSS
Espace SA - CONCEPT PRO PÊCHE - 23 chemin de Pierre Morte - 73100 TRESSERVE - Tél : 04 79 61 29 74 - Fax : 04 79 61 42 05 - contact@concept-propeche.com