Bien pêcher avec les creatures

Bien pêcher avec les creatures

La silhouette incongrue comme la mobilité extraordinaire des creatures ont beaucoup contribué à leur succès. Mais c’est surtout leur incroyable polyvalence qui en fait des leurres de plus en plus prisés.

En 1999, le champion américain Davy Hite remporte le Bass Master Classic en utilisant un leurre souple bizarroïde pourvu de nombreux appendices. Dénommé Gamble Bacon Rind, ce modèle est une sorte de compromis entre un poulpe, un lézard, une écrevisse et un grub… Difficile donc de le classer dans une famille déjà existante. Les experts lui accordent donc un statut à part : celui de creature bait. Depuis, le concept a fait son chemin pour aboutir à un ensemble de formes aussi variées qu’originales. Mobilité et polyvalence En action de pêche, vous exploiterez d’abord la mobilité de la creature, qui remue de tous ses appendices à la moindre sollicitation, y compris sous la simple pression de l’eau lors de relâchés. Mais le comportement particulier de chaque modèle dépend aussi de la forme générale du corps et de la disposition de ses appendices qui ne doivent rien au hasard. Prenez le Flappin’Hog II de chez Garry Yamamoto, conçu en 2006 par les membres du Pro Team japonais. Ce leurre au corps très compact est doté de trois paires d’appendices bien différenciés, qui jouent chacun un rôle précis.Les deux appendices terminaux sont censés « flapper » en surface au-dessus des herbiers et freiner la vitesse d’immersion du leurre lors des relâchés, surtout si vous l’utilisez en guise de trailer. Les avant-dernières pattes qui frétillent à la moindre sollicitation sont là pour donner du mouvement, tandis que les deux premières paires de pattes équilibrent la nage du Flappin Hog II. Rien n’est donc fait au hasard, chaque paire de pattes jouant un rôle particulier sur ces leurres apparemment extravagants ! Des animations variées Vous l’avez compris, ces leurres sont conçus pour conserver toute leur efficacité en étant soumis à des animations minimalistes. Les creatures font d’excellents trailers pour jigs et spinnerbaits, leur volume important et la mobilité de leurs appendices freinant la vitesse d’immersion de ces leurres souvent fortement lestés. Quand les carnassiers sont postés sur les différents gradins d’un tombant, vous ferez un malheur en laissant planer en feuille morte vers le fond un spinnerbait lourd associé à une creature. Au milieu des arbres immergés, en lac de barrage, utilisez cette stratégie pour freiner la descente d’un jig. En drop shot sur un éboulis, une creature qui ondule doucement au-dessus de la rocaille ne passera pas inaperçue. Lire La Suite ........ PECHEUR de FRANCE HS N° 83...

Commenter


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Toutes les infos produits, promos avant tout le monde...

Facebook RSS
Espace SA - CONCEPT PRO PÊCHE - 23 chemin de Pierre Morte - 73100 TRESSERVE - Tél : 04 79 61 29 74 - Fax : 04 79 61 42 05 - contact@concept-propeche.com