Bien pêcher avec les finesses

Bien pêcher avec les finesses

Il est bon parfois de prendre du recul, « de se regarder pêcher » comme on dit. C’est dans cette optique que l’on débutera avec les montages finesses. Subtilité quand tu nous tiens !

La pêche avec des leurres souples finesses s’apparente un peu à la pêche à la mouche en nymphe. Je m’explique : l’approche est similaire dans la manière de prospecter un poste potentiellement intéressant et de mettre toutes les chances de son côté afin de ne pas donner l’alerte. Pour cela, on réduira le nombre de lancers et de passages au milieu du poste au strict minimum en étant le plus attentif possible pour conserver une animation précise, mais aussi détecter les micro-touches. La concentration doit être totale et à ce jeu de prospection, on oublie un peu l’univers qui nous entoure et le temps file à la vitesse de l’éclair. Un héron au bord de l’eau fait lui aussi preuve de finesse quand il assène ses coups de becs à bon escient et toujours en totale discrétion. À nous de faire comme le volatile, de ne pas dévoiler notre présence et d’être attentif à la vie piscicole environnante. Dans de nombreuses conditions L’année dernière en plein été, des sandres étaient en poste en plein courant. Les eaux étaient très claires et à chaque présentation du shad monté sur une tête plombée, ils s’écartaient soigneusement pour ne pas « gêner » le passage du leurre. Autant dire que ces superbes porteurs de canines avaient très bien compris ce qu’on attendait d’eux et que la réaction à chaque passage le démontrait parfaitement. Devant cette mise en évidence où l’on se sent complètement « démasqué », il est largement préférable de laisser le poste reposer pour que les poissons oublient un peu les leurres présentés et qu’enfin, ils se remettent à table d’une manière régulière. Par la suite, on va changer notre fusil d’épaule et prospecter ce point bien plus posément. Les sandres étant tous les soirs au même endroit, il n’est pas nécessaire de peigner le poste à toute vitesse. On pourrait établir pour les autres carnassiers cette même remarque, aussi bien pour le brochet qui est dans son tas de branches, que pour le black-bass qui rôde sous les frondaisons. Pour en revenir à ces sandres estivaux, sans nul doute la présence de cette espèce dans les courants est liée à l’alimentation. À cette époque, la grande majorité des alevins sont petits. D’ailleurs, il n’est pas rare d’observer l’un de ces percidés attaquer une proie et l’on constate que l’on ne distingue pas le poissonnet tellement il est petit. Avec des pré- Lire La Suite ........ PECHEUR de FRANCE HS N° 83...

Commenter


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Toutes les infos produits, promos avant tout le monde...

Facebook RSS
Espace SA - CONCEPT PRO PÊCHE - 23 chemin de Pierre Morte - 73100 TRESSERVE - Tél : 04 79 61 29 74 - Fax : 04 79 61 42 05 - contact@concept-propeche.com